La farce cachée du nucléaire

Nous publions une contribution qui nous a été envoyé jouant sur le double usage du mot « confinement ».

Usage 1: Le gouvernement français parle de confinement lorsqu’il met en place des mesures d’interdictions de sortie de chez elles aux personnes présentent sur le territoire français.

Usage 2: Le mot confinement est également utilisé par l’industrie nucléaire. Dans la communication officielle, une centrale nucléaire est constituée de barrières de confinementdont l’étanchéité est vantée par les industriels de l’atome mais aussi par l’Autorité de sûreté nucléaire.

Ce deuxième usage est présenté dans le document suivant qui présente le livre « La farce cachée du nucléaire ».

Cliquez ici pour télécharger le document pdf

Bonne lecture

23/04/2020

Et sinon, 4 jours avant
on écrivait ça.

(fiction sonore) 20 ans après

(fiction sonore) 20 ans après

C’est par ici ==> https://ahp.li/e5eb61ddfaaadba11be4.mp3 ———- En réponse à l’appel à création, cette fiction sonore a été proposée. La réalisation s’est étal...   Lire la suite

Et sinon, le lendemain
on écrivait ça.

34 ans après…

34 ans après la catastrophe de Tchernobyl et en pleine crise sanitaire, le nucléaire est une menace permanente   Cette année, les antinucléaires ne seront pas dans la rue pour interpeller sur ...   Lire la suite

24/04/2020