Blocus et sabotage du transport ferroviaire dans le contexte du mouvement anti-nucléaire

Depuis le 3 août 2019, date de la soirée de vernissage, se tient à la gare de Luméville (6 km de Bure) l’exposition en plein air « Trainstopping ». À l’origine, elle a été créé par le collectif politico-artistique « Bure/Gorleben ». Elle a déjà été exposé à Meuchefitz dans le Wendland dans le cadre de la tournée culturelle. Cette exposition est amené à rester sur le site de la gare de Luméville-en-Ornois et est visitable à n’importe quel moment. L’ensemble des textes sont en français mais il y a aussi des brochures accompagnant l’expo et qui seront bientôt en ligne en allemand, en anglais et en français.

Pourquoi avoir choisi la Gare de Luméville-en-Ornois comme site d’exposition?

Le chantier de CIGEO est situé à Bure et dans ses environs – c’est là que sera construit la poubelle nucléaire française. La gare de Lumeville (« La Gare ») est depuis longtemps un lieu de vie pour de nombreuses personnes et un important lieu de résistance – également stratégique. Elle n’est qu’à quelques kilomètres de Bure et Bois Lejuc. En outre, l’ancienne gare est située sur la ligne ferroviaire prévue pour le transport futur des déchets nucléaires. Dans un proche avenir, des quantités gigantesques de déchets nucléaires seront transportées par cette ligne de chemin de fer jusqu’aux profondeurs du dépôt. En conséquence, il est tout à fait clair qu’il en résultera une expropriation du site et une bataille pour La Gare. La lutte contre les futurs transports nucléaires pourrait devenir un nouveau point stratégique important (et très intéressant) dans la lutte contre le CIGEO et son monde. En tant que collectif d’art politique, nous voulions transporter les expériences des luttes antinucléaires passées à cet endroit précis sous la forme d’une exposition et apporter ainsi une petite contribution au débat sur les stratégies futures. Le choix de l’emplacement était également lié à la solidarité de longue date des luttes antinucléaires franco-allemandes, qui ont toujours vécu de l’internationalité et de la solidarité transfrontalière et des populations qui y vivent.

Renforçons ces liens et bien d’autres encore. Défions la répression et le lobby nucléaire. Avec des idées créatives et diverses nous pouvons mettre un grain de sable dans l’engrenage du nucléaire !

Informations complémentaires sur l’exposition :

L’exposition est consacrée au thème à multiples facettes du blocage et du sabotage des voies ; la résistance à l’un des points les plus sensibles de la logistique atomique. D’un point de vue artistique, nous documentons diverses formes d’action et techniques qui ont été conçues et développées au fil du temps par des personnes résistantes. L’exposition aborde également des questions telles que la sécurité, la responsabilité et la possibilité de communiquer sur de telles actions.

Nous soulignons expressément que cela ne doit pas être considéré comme une tentative d’inciter qui que ce soit à faire de telles choses ! Ce n’est donc PAS une incitation à commettre des crimes… mais peut-être qu’une étincelle d’inspiration vous sautera dessus et éveillera en vous l’intérêt…

Venez visiter l’exposition à La Gare à tout moment. Faites-vous une idée de la situation sur le terrain et soutenez la résistance contre le CIGEO et son monde !

Adresse : Luméville-en-Ornois, 55130 Gondrecourt-le-Château (en venant de Gondrecourt à Lumeville tourner à droite en direction de Mandres-en-Barrios, après environ 1km à gauche un peu caché derrière les arbres est le site)

La gare de Luméville-en-Ornois

Entrée de l’exposition