[archives audio] Bure, 2006 — Compil de soutien aux inculpé·es de la nuit du 27 juillet 2006

à l’origine sur manif’est.

 

La nuit du 27 juillet 2006, une cinquantaine de militant·es anti-nucléaire caillassent le laboratoire de l’ANDRA. 4 personnes seront arrêtées, inculpées et condamnées. Une compilation de soutien, regroupant une vingtaine de groupes DIY de la scène anarcho-punk de l’Est, est alors éditée en soutien.

Les textes et illustrations qui suivent sont extraits du livret de cette compile. Celle-ci est en téléchargement à la fin de l’article.

Cette nuit, une cinquantaine de militant·es anti-nucléaire qui participaient à la préparation du festival « Décibels contre la poubelle« , décident de faire une action devant les grilles de l’ANDRA, ce pseudo labo de recherche sur l’enfouissement des déchets hautement radioactifs. (…) Ainsi ce soir-là, [illes] se retrouvent face à une vingtaine de flics casqués, armés et bouclier ou caméra au poing ainsi qu’une dizaine d’agents de sécurité.

Un barrage de pierre est mis en place pour barrer l’accès au site de la mort, de la paille est dispersée et enflammée au pied des grilles, à 10 mètres à peine des flics qui restent impassibles (pas même une lacrymo, rien). Les agents de sécurité s’affairent quant à eux à éteindre l’incendie avec une lance assez puissante. Ils en profitent pour arroser les contestataires et l’effet est immédiat : la riposte se fait à coups de caillasses. Avec acharnement, les militant·es presque tout·es masqué·es réussissent à ouvrir la grille de sécurité. Des renforts débarquent alors avec les chiens et armés de lacrymo. Commence alors une course poursuite à travers les champs et les cailloux qui se termine par 4 arrestations musclées. (…)

« Les personnes interpellées ne sont ni violentes, ni non-violentes, elles n’ont fait que répondre à une injustice avec le peu de moyens encore à leur disposition »

Les 4 inculpé·es agé·es de 20 à 27 ans sont placé·es en garde à vue dans différentes gendarmeries du département de la Meuse pendant 36 heures, (…)

Les faits qui leur sont reprochés sont :

  • dégradations volontaires par jets de pierre en réunion de 2 véhicules de gendarmerie
  • dégradations volontaires par jets de pierre en réunion sur des militaires de la gendarmerie nationale
  • outrage aux autorités publiques
  • violence sur un agent de sécurité de l’ANDRA

Le procès à lieu le mardi 1er aout, une centaine de personnes montrent leur solidarité en attendant devant le tribuna avec une banderole « Libérez nos camarades » accrochée sur le mur. Aucune peine de prison ferme n’est prononcée mais la sentence reste sévère :

  • 10 mois de prison avec sursis avec 2 ans de mise à l’épreuve pour 3 des prévenu·es
  • 6 mois de prison avec sursis avec 2 ans de mise à l’épreuve pour notre 4ème camarade.

De plus, les gendarmes obtiennent de la cour 500 euros par prévenu·es pour les préjudices physiques et moraux qu’ils ont subis dans cette affaire (les pauvres). Ainsi pour l’instant les frais de justice s’élèvent à environ 5000 euros et un autre jugement aura lieu en novembre 2006 pour statuer sur les préjudices financiers, l’ANDRA demande 10 000 euros et le vigile de sécurité demande quant à lui 15 000 euros !! Combien obtiendront-ils ?

Les amendes en tout cas risquent d’être élevées, on ne s’attaque pas au lobby du nucléaire sans y laisser quelques plumes, c’est pourquoi nos camarades ont besoin de nous maintenant.

Se battre avant de tout·es finir en taule.

Télécharger la compilation:

Mp3 en suivant ce lien (80.6 Mo)

livret en suivant ce lien (13.6 Mo)

Deux vidéos étaient fournies avec le CD :

29/03/2020

Et sinon, 2 jours avant
on écrivait ça.

La catastrophe et nous : de Lubrizol au Corona ...

Repris de A-louest.info « Que les choses continuent comme avant, voilà la catastrophe. »Walter Benjamin, Charles Baudelaire Il y a six mois jour pour jour, nous étions déjà confinés, après l’explos...   Lire la suite

Et sinon, 2 jours après
on écrivait ça.

Semaine antinucléaire – L’évènement est reporté

Compte tenue du contexte, la Semaine Antinucléaire d’avril est reportée. Elle se déroulera du 5 au 11 octobre 2020 (MAJ) . La thématique reste bien évidement identique et nous vous tiendrons au cou...   Lire la suite

31/03/2020