Le débat CNDP sur les déchets nucléaires n’a pas eu lieu – Bagnols sur Cèze

Mercredi 4 septembre – Bagnols sur Cèze. Plus de 200 personnes étaient présentes au débat.

Nous étions une quarantaine de militant.e.s. Cette action a été un véritable succès de l’avis tou.te.s : nous avons empêché le déroulement prévu, le débat officiel n’a pas eu lieu et les interventions qu’il y a eu se sont faites de la salle, quasi toutes venant de militant.e.s anti-nucléaires. Le démarrage a été difficile : nous nous attendions à une centaine de personnes et dès l’entrée, nous avons compris que ce ne serait pas si simple.

Répartis autour de la vingtaine de tables prévues pour qu’il y ait des échanges en petits groupes,le scénario prévu (quelques interventions théâtralisées par notre amie « M » posant des questions naïves, suivies d’applaudissements) n’a pas pu se réalisé totalement. Même si M avait une voix très forte, face à une sono prévue pour une salle contenant jusqu’à 250 personnes, c’était inaudible. Heureusement quelques un.es d’entre nous ont pallié à ce flottement en intervenant fortement et coupant la parole au 1er interlocuteur. Et le scénario a pu se poursuivre avec applaudissements, slogans (« les déchets à l’élysée », « liberté à Bure », « arrêt du nucléaire », « pas de débat bidon » ….), les 2 officiels sollicités (DGEC – industrie nucléaire, ANDRA) pour intervenir n’étant absolument pas audibles.

Les représentants de ASN (Autorité de Sureté Nucléaire) et CEA (Commissariat de l’Energie Atomique) n’ont pas tenté de parler. Au vu de la situation, l’animateur (de la Commission Nationale du Débat Public) a modifié son plan et a fait intervenir un maire prévu, dans le panel (d’une commune proche de Reims), membre de France Nature Environnement, opposé au nucléaire, qui avait des déchets dans sa commune. Mais ce monsieur n’a pas été plus audible (nous expliquons plus loin pourquoi).

Devant ce second échec, l’animateur a complètement modifié l’ordre du jour de la soirée, disant « les questions sont multiples, sur quoi voulez-vous débattre ? Le nucléaire ? Les déchets ? je donne la parole à qui la demande ». Nous avons été majoritairement une dizaine de militants anti-nucléaires à lever la main, les pro-nucléaires n’ont pas sollicité la parole (ou presque pas), ont tenté de nous huer quand nous parlions sans y parvenir et se sont très vite tus.

Nos interventions ont porté sur la démocratie, les condamnations à Bure, le projet Cigéo, les travailleurs du nucléaire, la réponse au maire comme faisant le jeu du débat bidon, …… Une séquence particulièrement épique a été avec les délégués CGT présents, qui nous avaient distribué des tracts dès l’entrée, avec écrit en fin de tract « Reporter, retarder, tergiverser, voire suspendre le projet Astrid ne peut être une option éthiquement responsable ».

Bon an mal an, nous sommes arrivés ainsi à 20h et l’animateur a annoncé que la soirée était clôturée. Nous avons distribués nos tracts et sommes partis. Dehors, très satisfaits, nous avons entonné « On est là, on est là  » Deux d’entre nous étaient restés dehors pour donner des tracts aux personnes qui sortaient (en effet, la salle s’est vidée petit à petit) et nous avons ainsi appris que dès le début, quelqu’un était sorti pour téléphoner disant « le débat n’aura pas lieu, c’est bon enfant ». Pendant tout le temps que nous étions à l’intérieur, plusieurs d’entre nous ont discuté avec les personnes qui étaient à nos tables et nous avons ainsi appris que l’animateur de la soirée s’était mobilisé contre Plogoff. Un professionnel de la com d’une société parisienne spécialisée dans l’enfouissement « vous êtes le pire débat depuis Lille ». Saint-Etienne, Paris, Graveline, Troyes, Lyon nous vous passons le relais pour l’arrêt du nucléaire.

Collectif Halte aux Nucléaires Gard/ ADN 26-07/ADN 34/ ATTAC Alès/ Gilets Jaunes du Gard

09/09/2019

Action directe
ANDRA
débat publique

Et sinon, 20 jours avant
on écrivait ça
sur le même sujet.

Carte des sites de stockage et des itinéraires ...

Article, mélange entre l’article sur dijoncter et de greenpeace. La carte intégrale se trouve à cette adresse: https://www.greenpeace.fr/carte-dechets-nucleaires/ Que montre cette carte ? La ...   Lire la suite

analyse
ANDRA
carte

20/08/2019

Et sinon, 10 jours après
on écrivait ça
sur le même sujet.

Quand la radioactivité devient objet de consomm...

Publié le 17 septembre sur manif’est Quand l’ANDRA essaye, tant bien que mal, de rendre sexy et attrayante la thématique des déchets radioactifs, ça donne ça… Noooon… Naaaan !! C’...   Lire la suite

ANDRA

19/09/2019