Texte d’intention de rassemblements festifs et déterminés près de Bure [20 au 23 août 2021]

On a reçu par mail cet article suivant.

Une invitation à se rassembler en masse pour faire des actions du 20 au 23 août près de Bure à l’occasion du camp antinucléaire des Rayonnantes a été publié il y a peu. Nous souhaitons ici apporter quelques précisions, clarifier nos intentions et donner une tonalité générale à ces moments collectifs.

Nous sommes des personnes issues de différents contextes du mouvement antinucléaire qui se sont réunies il y a quelques temps pour planifier une action commune de résistance contre le projet CIGEO en Meuse pour l’été 2021. Le camp des Rayonnantes s’étendant sur 10 jours, nous profiterons du weekend pour converger en masse et faire front contre l’industrie nucléaire néocoloniale, militaire et capitaliste, incarnée en Meuse par le projet d’enfouissement de déchets radioactifs.

Pourquoi

Pour que Cigéo ne se fasse pas : qu’il n’y ait jamais de galeries souterraines pleines de déchets radioactifs, de descenderie sur plusieurs kilomètres, de milliers de trains et de camions chargés de déchets nucléaires! Dans cette région qui a été mise au banc, socialement et économiquement, les villages ne seront pas désertés. On refuse que l’Andra les rachète, les nucléarise et y rende la vie impossible. L’ANDRA ne se sentira jamais chez elle ici.

Ces quelques jours de mobilisation s’inscrivent dans un temps plus long. Ils sont une invitation à construire une dynamique, à chercher de quelles façons enrayer ce projet et à expérimenter de nouvelles formes de mobilisation collective.

Pour qui

Nous souhaitons permettre à un maximum de personnes différentes de participer à ces moments collectifs. Cela concerne aussi bien la diversité sociale des participant.es que leurs possibilités et envies pratiques : bienvenue aux familles, aux habitant.e.s, aux paysan.nes, aux militant.e.s jeunes et plus agé.e.s, aux novices comme aux expérimenté.e.s, aux personnes qui peuvent courir et marcher et celles qui ne le peuvent pas, aux personnes qui parlent français et à celles qui parlent d’autres langues et à bien d’autres encore ! Nous ne pouvons pas promettre le confort pour toustes. Mais nous tentons d’organiser des moments de préparation et de formation, des espaces rassurants, des systèmes d’interprétariats autant que possible, certains trajets carrossables, des espaces en mixités choisies…

Nous voulons faire en sorte que ces actions et leur préparation soient des moments et des lieux à part entière de lutte contre les systèmes d’oppressions : patriarcat, racisme et colonialisme, cis-hétéronormativité, validisme , classisme… [1]. Ca ne sera pas parfait, mais nous avons envie d’y porter une forte attention collective.

Enfin, nous souhaitons et faisons tout pour mettre concrètement en oeuvre des actions basées sur la diversité des modes d’actions. L’histoire des luttes – et en particulier celle de la lutte locale autour de Bure – a montré comment les tactiques de différentes cultures politiques peuvent se renforcer et atteindre leurs adversaires communs lorsqu’elles se lient, se complètent et se renforcent. [2]

Comment

Cette complémentarité des tactiques s’exprimera tout au long des quatre jours. Plusieurs temps forts communs auront lieu. Différents cortèges, festifs et déterminés, s’élanceront sur le territoire de manière complémentaire. Certains de ces cortèges seront organisés en amont. Chacun d’eux aura décidé d’une approche et d’intentions spécifiques. Tout cela sera présenté pendant le camp pour que chaque personne puisse choisir selon ses envies, ses affinités, ses possibilités. D’autres groupes s’organiseront indépendamment ou pourront se réunir spontanément.

Vous pouvez dès maintenant réfléchir à la formation d’un petit groupe pour l’occasion, dans lequel vous savez que vous vous sentirez bien émotionnellement, politiquement et stratégiquement. Nous appelerons cela « groupes affinitaires. Mais ce n’est bien sur pas un prérequis. Nous profiterons du camp des Rayonnantes pour proposer des moments qui permettront de créer des groupes affinitaires pour les personnes qui viendraient seul.e.s ou en groupe réduit.

En plus de cela, il est prévu de proposer sur le camp, en amont des actions : des ateliers artivisme pour colorer nos cortèges, la re-découverte de certains modes de déplacements collectifs, des briefs juridiques, des moments de préparation pour les groupes affinitaires, etc.

Développer une culture politique commune

Quelques réflexions et nos propositions pour rendre possible cette diversité et complémentarité des tactiques !

• Nous souhaitons que les différentes stratégies et modes d’actions soient mis en oeuvre dans l’idée de servir et de se renforcer les un.e.s les autres et non pas se desservir.  Nous invitons les groupes affinitaires souhaitant s’organiser de manière autonomne à considérer avec attention les autres groupes et personnes impliquées et à tenter de se coordonner autant que possible.

• Nous supposons que les forces du maintien de l’ordre tenteront de nous empêcher d’atteindre nos objectifs. Partout où des personnes se battent contre des projets inutiles, coûteux et dangereux, la police constitue un obstacle à la résistance. Ses comportements sont imprévisibles, en particulier vis à vis des personnes racisées. Pour surmonter cet obstacle, le contourner ou l’écarter, il existe différentes approches. Mais dans notre vision de ces actions, elle ne représente pas une cible en elle même.

• La lutte contre CIGEO et le nucléaire s’inscrit de longue date sur le territoire et avec ses habitant.es. Ces rassemblements de quelques jours souhaitent venir en soutien à cela et s’inscrire dans une dynamique locale de long terme.

• Nous souhaitons être solidaires les un.e.s avec les autres et refusons toute dissociation publique par rapport aux autres groupes et choix tactiques. C’est entre nous que les débats et les confrontations sincères de nos différentes opinions seront importantes et nécessaires pour la construction de nos luttes. Des moments dédiés à ces sujets seront prévus avant et après les rassemblements.

Nous espérons que ces indications et ces propositions permettront d’insuffler une énergie commune et constructive lors des rassemblements. Ce texte sera peut être source de débat, nous créerons les espaces pour que des échanges à ce sujet puissent avoir lieu pendant le camp.

Pour une opposition diverse et déterminée au projet Cigéo, rendez-vous du 20 au 23 août près de Bure ou dès le 16 août sur le camp des Rayonnantes pour nous préparer collectivement!

 

[1] sur ces sujets, de passionantes ressources existent grace au travail de fond de nombreux collectifs :
* sur l’antivalidisme et le féminisme : http://lesdevalideuses.org/les-devalideuses/notre-manifeste/
* sur les enjeux décoloniaux : https://www.cncd.be/IMG/pdf/2020-12-lexique-termes-decoloniaux.pdf
* pour un lexique sur les rapports de domination, à partir de la page 31 : https://bombesatomiques.noblogs.org/files/2019/09/levrai-livret-d-accueil-version-a-lire.pdf
* plus généralement le travail sur camp des rayonnantes sur les luttes systèmiques : https://rayonnantes2021.noblogs.org/luttes-systemiques/

[2] à propos de la complémentarité des tactiques et des modes d’action :  https://journal.alternatives.ca/Retour-sur-la-diversite-des-tactiques

26/07/2021

appel à actions
rayonnantes

Et sinon, 13 jours avant
on écrivait ça
sur le même sujet.

Teaser du camp des rayonnantes (16-26 aout)

Publié à l’origine sur rayonnantes.org. On nous a envoyé le teaser vidéo du camp des rayonnantes du 16 au 26 aout. Par ailleurs ce site internet se complète d’informations, n’hési...   Lire la suite

Et sinon, 6 jours après
on écrivait ça
sur le même sujet.

À propos du pass sanitaire [Camp des rayonnantes]

Texte publié à l’origine sur cette page. Nous indiquons le maintien de l’évènement des Rayonnantes. En ces périodes de mobilisation sociale importante contre le pass sanitaire, nous voulons m...   Lire la suite

rayonnantes

01/08/2021