Début des travaux de forages autour de l’ancienne gare de Luméville

Des travaux de forages ont commencé autour de l’ancienne gare de Luméville depuis au moins ce matin du mardi 5 novembre (peut-être depuis hier). Ces forages, annoncés depuis 2017, sont préalables à la construction de la voie ferrée par laquelle l’Andra veut acheminer des déchets nucléaires.

Toute la journée, des employés ont travaillé autour de plusieurs petites foreuses positionnées en plusieurs endroits sur la portion de la future voie ferrée située entre le laboratoire de l’Andra et l’ancienne gare de Luméville. Des vigiles de l’Andra étaient présents un peu partout. Des barrières et un bâtiment préfabriqué ont été installés au niveau de l’ancienne maison de garde-barrière située sur la route entre Mandres-en-Barrois et Cirfontaines.

Un flic de la cellule Bure (cellule d’enquête spéciale contre les opposant.e.s à Cigéo) a aussi été vu sur place. Dans la journée, un drone a surveillé l’ancienne gare pendant un moment, on ne sait pas si c’était un drone des flics ou des vigiles de l’Andra.

Les cartes ci-dessous, datées de 2017, montrent les endroits où l’Andra prévoit de faire des forages. Les trois cartes se suivent. Les forages à réaliser sont indiqués par des points violets (certains d’entre eux ont peut-être déjà été réalisés depuis 2017).

Entre Mandres-en-Barrois (au nord-est), le laboratoire (au nord-ouest) et Cirfontaines (au sud). Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Autour de Luméville. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Entre Luméville et Gondrecourt. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

 

05/11/2019

ANDRA
carte

Et sinon, 27 jours avant
on écrivait ça
sur le même sujet.

Les portes entrebâillées de l’ANDRA

Publié à l’origine le 6 octobre 2019 sur le blog de mediapart. Le 15 septembre 2019, l’ANDRA affichait « portes ouvertes » en Meuse et Haute-Marne. Pas de plongée vertigineuse dans les profon...   Lire la suite

ANDRA
débat publique
Portes ouvertes

09/10/2019